CARNAVAL en MARTINIQUE (5)

Malpwops & autres malélivés (2)

On le voit, on le sent, la mise à nu est réclamée comme une dissolution de son soi social dont la société ordonnance la répression. Si le Carême est bien un adieu à la chair ( du latin carne levare ), il va de soi que les jours gras qui les précèdent sont un hymne au charnel et la célébration du bas-corporel et l’exultation du GRAS dans tous ses états. Carnaval pour granmoun !

Carnaval, Fort de France, Martinique-CC BY-NC Jacques BOUBY
Carnaval, Fort de France, Martinique-CC BY-NC Jacques BOUBY

Continuer la lecture de « CARNAVAL en MARTINIQUE (5) »

CARNAVAL en MARTINIQUE (4)

Lundi Gras, malpwops & Cie (1)

C’est bien le lundi que le Carnaval se déploie dans toute sa dimension burlesque, subversive et transgressive et que la foule s’empare de «son» carnaval.

Carnaval, Fort de France, Martinique-CC BY-NC Jacques BOUBY
Carnaval, Fort de France, Martinique-CC BY-NC Jacques BOUBY

Déjà avant le lever du soleil, au pipiri-chantan, des groupes à pieds réveillent, tambours battants, la population des quartiers, l’incitant à les suivre pour des vidés en pyjama. A noter d’ailleurs qu’en dépit de l’interdiction officielle, un vidé en pyjama s’est déroulé le lundi gras 2022 dans les rues de Schoelcher.

Inutile de dire que l’on a amorcé tôt « la bête » par un décollage, cette première goutte d’alcool absorbée le matin à jeun qui, affirme doctement la médecine, « fait décoller la luette et provoque des expectorations fluidifiantes… » Puisqu’on vous le dit !

Continuer la lecture de « CARNAVAL en MARTINIQUE (4) »

Retour en haut