Châteaux en Pays de Loire 4

CHEVERNY 2

Or donc, le Marquis et la Marquise de Vibraye, eux-mêmes de la lignée des Hurault (financiers et officiers au service de plusieurs rois de France) habitent et gèrent le domaine de Cheverny.

Château Cheverny-CC BY-NC Jacques BOUBY
Château Cheverny-CC BY-NC Jacques BOUBY

C’est pour vous dire que à part quelques interruptions, le château appartient à la même famille depuis plus de six siècles, et comme il a toujours été habité, il présente des pièces de mobilier et des aménagements intérieurs remarquablement bien conservés. Et après avoir visité les autres, nous pouvons confirmer que le château de Cheverny est le plus richement meublé.

Continuer la lecture de « Châteaux en Pays de Loire 4 »

Chateaux en Pays de Loire 3

CHEVERNY 1

Passée la grille d’entrée on aperçoit à gauche, dans les Communs, le colombier dit à pied car séparé du château (du XIè, revu au XVIè) qui comporte 1300 boulins (cases à pigeon) auxquels on accédait par une échelle pivotante. N’oublions pas que le droit de colombage était strictement réservé aux seigneurs hauts justiciers. Sacré prérogative quand on sait l’énorme consommation que les tables royales ou seigneuriales faisaient des pigeons. Abolie ! dans la célèbre nuit du 4 août ! La fuye, comme l’appellent les gens-savants est aujourd’hui transformée en château d’eau. D’ailleurs, si vous zoomez dans le porche, vous apercevez le potager, derrière les bâtisses.

© Jacques BOUBY - Pédiluve de Cheverny
© Jacques BOUBY – Pédiluve de Cheverny

A droite, c’était le pédiluve des chevaux, à côté des écuries. On y a disposé d’imposants pots de palmiers.

Continuer la lecture de « Chateaux en Pays de Loire 3 »

Châteaux en Pays de Loire 1

Préambule

                                Amis,

Voici donc revenu le temps de voyager avec nous, en Pays de Loire cette fois, notre seul vrai voyage au long cours en France. Mais en vérité, il inaugure à coup sûr pour nous (et pour vous !) un ère nouvelle post COVID de voyages de proximité, plus locaux. 2020 : Année Zéro du voyage où l’échelle planétaire si enivrante devient douloureusement … peau de chagrin hexagonale. Bon ! Circonscrit ne rime pas avec Borné. Délimité certes, mais point limité : dont acte.

Ces billets d’été étaient envoyés à la famille, aux amis et à ceux qui prennent quelque intérêt à nos personnes et … à leurs agissements. Pas question de ne vous livrer qu’un catalogue de cartes postales éparses. Quelqu’un, moi/nous est là derrière ces photos, ces textes, avec ses goûts, ses humeurs, ses appétits, sa gourmandise culturelle, ses contrepoisons, ses réactions, ses ressentis… et tous les échos intérieurs que réveillent et révèlent le Voyage.

Le Voyage se fera à bord de notre CARACOL, petit camping-car qui a remplacé depuis 3 ans notre beau vaisseau HDJ 100 : vieillesse oblige !

Pardon pour nos binettes, surtout celle de Doudoue (mon épouse préférée Françoise) qui apparaît ça et là, de loin en loin, la mienne étant collée à l’appareil : il faut bien que ses filles et ses petits enfants grands amateurs de selfies voient de temps en temps leur mamie… et, c’est mon seul modèle.

NB, Je regretterai toujours que certains d’entre vous s’obstinent à regarder mes photos sur un écran de téléphone quand je m’échine à produire pour vous de belles images à voir sur grand écran (il suffit de cliquer sur la photo) 😁

VALENÇAY  1

Comme d’habitude, les Bouby n’ébranlèrent leur CARACOL qu’à une heure fort tardive si bien qu’ils arrivèrent tranquillous à VALENÇAY (1ère étape) vers 19h30 par un magnifique soleil couchant. Notre couchage à nous fut immédiatement trouvé, à trois pas de la grille du château, la route à traverser. Aussitôt le p’tit vélo dégagé de la soute, reconnaissance du nouveau territoire et photos par très belle lumière. Bref le lendemain paraissait fort prometteur. Cependant impossible de trouver à cette heure, dans ce petit village trop tranquille, déjà endormi quasiment, la moindre bouteille de Valençay, AOC depuis 2003 et jadis à la table de l’Empereur !

Las ! Pluie, pluie, pluie toute la nuit. Pluie, pluie, pluie le matin. Pluie pluie, pluie toute la journée ! Bref vous ne verrez rien de l’immense parc de 53 ha, rien des jardins, rien de la forêt des princes, des grottes, des pièces d’eau. Pourquoi ? Parce que nous non plus!

© Jacques Bouby - château de Valençay
© Jacques Bouby – Valençay 1

Continuer la lecture de « Châteaux en Pays de Loire 1 »

Retour en haut